Peur … ou souci de la vie ?

Ce n’est pas en vous faisant du souci que vous pouvez ajouter un seul jour à votre vie ! (Matthieu ch 6, verset 7)

Ça peut sembler vrai, mais nul besoin de s’appeler Jésus pour dire cela. : c’est une brève de comptoir ! Une dame qui, visiblement, n’avait que faire des consignes de prudence gouvernementales répondait au journaliste qui interrogeait sa présence dans la file compacte d’un marché parisien :  »la peur ne supprime pas le danger ». Est-ce une raison pour s’y exposer de façon délibérée ? La peur mobilise nos ressources, nos intelligences, notre vigilance et nous conduit à adopter des conduites préventives appropriées. La peur, vieil atavisme qui puise à nos racines de mammifères humanoïdes, a ses vertus qui parfois débouchent sur la vie. Mais souvent, aussi, elle détruit l’humain qui se cache en nous. Et c’est sans doute de cela dont il s’agit dans la bouche de Jésus. Read More

Il y a un temps …

Saint-Malo, 19 mars 2020

Qoheleth chap.3, 1-11 :

Il y a un moment pour tout
et un temps pour chaque chose sous le ciel :
un temps pour enfanter et un temps pour mourir,
un temps pour planter et un temps pour arracher le plant,
un temps pour tuer et un temps pour guérir,
un temps pour saper et un temps pour bâtir,
un temps pour pleurer et un temps pour rire,
un temps pour se lamenter et un temps pour danser,
un temps pour jeter des pierres et un temps pour amasser des pierres, Read More

Donne nous le courage de répandre l’espoir

Seigneur,
nous ressentons de l’insécurité et de l’inquiétude
Nous avons l’impression que les choses échappent à notre contrôle
La peur se propage plus vite que le virus
Mon voisin devient une menace
Les frontières se ferment, les gens se retrouvent isolés
Read More

A qui la faute ?

Extraits de l’évangile selon Jean (ch 9) : versets 1 à 3, versets 6 et 7 et versets 39 à 41

Il y avait un homme aveugle de naissance. Pourquoi ? De quelle faute devait-il s’accuser, lui-même ou ses ancêtres ? À qui la faute ?

Derrière tout « pourquoi » se cache un  » à qui la faute ? ». C’est la faute aux Chinois, aux étrangers, au virus, à la nature, à Dieu… Qui est coupable ? Il faut trouver un coupable, un bouc émissaire. Comme si pouvoir accuser quelqu’un allait nous permettre de nous sentir nous mêmes moins coupables. Parce que, au fond (souvent à notre insu), c’est notre premier réflexe : nous sentir coupable de notre malheur. À l’image des enfants d’un couple qui divorce et qui croient que la mésentente parentale est de leur faute. Quand il nous faut préserver une figure tutélaire, une figure sacrée, on prend le malheur sur soi… C’est exactement le contraire de l’Évangile. C’est pourtant exactement ce que font les Églises, si souvent : accuser les gens pour préserver leur image de Dieu. Read More

Communion dans l’invisible

Prédication d’Alain ARNOUX, pasteur en retraite, Dimanche 15 mars 2020

Me voici, en ce dimanche matin, devant mon ordi. Je devais aller prêcher quelque part en Ardèche. Hier soir, tard, alors que je mettais la dernière main à la préparation du culte, l’ordre est tombé de la part de notre conseil national : « Tous les cultes sont suspendus dès demain et jusqu’à nouvel ordre ». Toutes les rencontres d’Eglise sont annulées ou reportées. Même les services funèbres devront être célébrés dans l’intimité, les bénédictions de couple et les baptêmes reportés. Tout ce qui fait la vie ordinaire de notre société est suspendu ou limité. Aucun de nous n’a jamais vécu cela, sauf peut-être ceux qui ont connu des temps de guerre, ou des épidémies sur d’autres continents. Tout est inédit, sauf peut-être les vieux réflexes égoïstes de panique ou d’inconscience, qui remontent du fond des âges. Tout est inédit, comme le virus. Et notre société se découvre fragile, comme chacun de nous. On entend dire que cela va remettre en cause bien des manières de vivre, bien des stratégies économiques et politiques, qu’il y aura « un avant et un après coronavirus ». Permettez-moi d’en douter. Read More

Méditation pour temps de pandémie

Ambiance de fin d’un monde (Ezéchiel 2, 1 à 3, 3)

Ecouter la méditation

Gustave Doré. La vision d’Ezéchiel

C’est, aujourd’hui, un temps bien sombre, pour nous tous qui sommes arrachés à nos habitudes, à notre vie, à notre insouciant égoïsme. Nous ne semblons plus avoir de contrôle sur les événements, obligés de les subir et de faire au mieux pour protéger ce qui peut l’être. Doutant, sans doute, de nous-mêmes, de notre monde et peut-être de Dieu.
Voici Ezéchiel. Vous le voyez, Ezéchiel sur son rocher ? Il rumine.
Il se souvient de l’arrachement lorsque le roi de Babylone, Nabuchodonosor, a contraint à l’exil tous les gens importants du peuple de la petite terre d’Israël, juste pour empêcher tous les autres de se rebeller. Là au moins, il pouvait les surveiller. Loin de la terre promise et donnée, loin de Jérusalem et du Temple, loin leur famille, leur héritage, leurs racines, le petit groupe arraché à son monde survit. C’est un temps bien sombre. Read More