Que ta « volonté » soit faite

Décidément la cuisine grecque a des charmes irrésistibles… On est au Pirée d’une seule rasade d’ouzo, n’est-ce pas ? Eh bien, aujourd’hui au menu, un seul mot. Mais deux déclinaisons. Thélèma1: volonté ou désir ? Même au menu des bistrots les plus parisiens la confusion est entretenue. Entre les restos végétariens de la Rue de Rennes élus par les psy lacano-freudiens, sanctuaires du mot désir, et la terrasse d’une brasserie où le serveur (avec l’amabilité qui fait leur renom) répond à notre humble commande : « si j’veux ! », difficile pour le touriste étranger de s’y retrouver.

Que ta volonté soit faite ! Prière bien connue2. Cultivée à l’extrême de la soumission, jusqu’ à faire de Dieu un odieux (Ô Dieu ?) sadique. Que ta volonté soit faite. Que les viols, les maladies tueuses d’enfants, que le mal subi deviennent ta volonté… Je n’exagère pas. C’est là, présent dans l’histoire des chrétiens. Heureusement, les gens se révoltent contre ce dieu. Peint à la couleur de notre désir de mort.
Parce qu’au fond de nous, rôde cette obscure confusion : quand je dis choisir la vie, pourquoi est-ce que j’entends : « à mort ! »3 ? Si souvent ! Quand je dis désir, pourquoi est-ce le mot volonté qui se présente à moi ? La mort exerce une telle fascination. Pourquoi conduit-elle nos pas ? En nous abusant, au nom de la paix on part si souvent en croisade. Notre désir de vie est habité par une volonté de mort.
Ne serait-ce le sens du mot péché, le désir qui part en vrille ?
Si je traduisais cette demande du Notre Père par « que ton désir advienne ! », la face de ma vie en serait changée ! Je ne m’en remettrais plus à une idole tyrannique et méchante, dessinée à l’encre noire du malheur. Mais je me confierais à Celui qui n’est que désir de vie : « Je suis qui je serai »4. Celui dont l’être n’est qu’à-venir. Alors mes jours deviendraient écho à l’appel premier d’un amour qui advient et transgresse toutes les volontés réputées célestes. Pour que nous vivions, vraiment.
J’en appelle à la révision urgente de la traduction du Notre Père .
« Que ton désir advienne ! « , version psy-correcte.
« Que ton désir déchire ! »,version rap.
« Que ton désir brise les fatalités ! », version théologie de la libération.
« Que ton désir me donne confiance et force pour accueillir ce jour », version aumônier.
« Que ton désir illumine le monde d’un arc en ciel d’espoir ! », version pandémie.
« Que le soleil de ton amour, premier et gratuit, donne à ce monde son avenir ! », ma version pour aujourd’hui. Cadeau !

Didier Fievet

1 Le dictionnaire de grec, Bailly (qui fait référence) donne deux sens à ce mot , θέλημά : volonté et désir. Si proches l’un de l’autre, et si différents. La volonté, le vouloir, veut être obéi. Il soumet, il chosifie. Le désir est élan vers l’autre en tant qu’il irréductible. Qu’il échappe. La volonté veut asservir le monde. Le désir appelle à son accomplissement.
2 Matthieu 6:10. Troisième demande du Notre Père
3 « Vivre à mort… », formule accrocheuse en diable, n’est-ce pas James Dean ?
4 C’est ainsi que Dieu se présente à Moïse, au buisson ardent. Exode 3 : 14 אֶהְיֶה אֲשֶר אֶהְיֶה

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *