Culte du dimanche 7 juin 2020

La version audio du culte du dimanche 7 juin 2020 est disponible. Cliquez pour écouter

 « Amis, soyez les bienvenus pour ce culte . Ce matin , nous nous arrêtons . Nous n’oublions pas les soucis de notre vie , ni les angoisses du monde , nous ne les mettons pas de côté . Au contraire , nous les portons avec nous et venons les présenter devant Dieu .

Mais nous nous arrêtons . »

Nous nous plaçons sous le regard de Dieu .

N’ayez pas peur nous dit le Seigneur .

Aujourd’hui , prenez cette journée qui commence.

Prenez cette journée comme vous prendriez un verre d’eau que quelqu’un

que vous ne connaissez pas aurait préparé pour vous, sur la table, pour votre réveil.

Prenez cette journée de vie.

Elle est là, devant vous. Prenez-la même si vous ne savez pas pourquoi on vous l’offre.

Prenez-la sans vous l’expliquer. Prenez-la sans honte. Prenez-la avec reconnaissance .

Elle est là, à votre portée, pour vous. Elle vous attend.

L’amour de Dieu est venu vous l’apporter, sur la pointe des pieds.

L’amour de Dieu vous l’a laissée, là, devant vous, pour vous. Prenez-la sans crainte.

Vous ne la prenez à personne. Elle vient de la fontaine de vie.

L’eau de la fontaine, elle coule pour tous.

L’eau de la fontaine, elle coule pour vous.

L’eau de la fontaine, elle coule pour rien si vous ne la buvez pas.

Aujourd’hui encore, prenez cette gorgée de la vie.

Prenez-la et dîtes simplement, Amen et Merci.

Avant de lire les écritures, je vous invite à prier :

Je ne sais pas où je vais.

Je ne vois pas la route devant moi.

Je ne peux pas prévoir avec certitude où elle aboutira.

Je ne me connais pas vraiment moi-même.

Et , si je crois sincèrement écouter la Parole, cela ne veut pas dire qu’en fait je m’y conforme.

Je crois cependant que mon désir de plaire à Dieu, lui plait.

J’espère avoir ce désir au cœur en tout ce que je fais et j’aimerais ne jamais rien faire à l’avenir sans ce désir.

Je crois que le Seigneur me conduira sur la bonne route, même si je ne la connais pas moi-même.

Je lui ferai donc confiance, même quand j’aurai l’impression que je me suis perdu.

Il est toujours avec moi. Je ne suis pas seul.

Jour après jour, la grâce et la paix nous sont données de la part de Dieu, notre Père et de Jésus-Christ notre Sauveur.

Amen

Lecture biblique :

Nouveau Testament : Epître de Jacques, chapitre 5, versets 13 à 16.

«  Quelqu’un parmi vous, est-il dans la souffrance ? Qu’il prie. Quelqu’un est-il dans la joie ?

Qu’il chante. Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Eglise, et que ceux-ci prient pour lui en faisant sur lui, une application d’huile au nom du Seigneur. Le souhait de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné. Reconnaissez donc vos péchés les uns devant les autres et souhaitez-vous du bien les uns aux autres, pour que vous soyez guéris .

La prière du juste, mise en œuvre, a beaucoup de force. »

Formidable recette, peu importe notre état intérieur ou le quotidien que nous vivons, il suffit de…

Est-ce vraiment aussi simple que semble le dire Jacques ? Prier, chanter, demander à d’autres de prier pour nous. Et pourtant, nous connaissons la force de la prière, le réconfort et la paix qu’elle peut apporter. 

Nous avons essayé si souvent … Mais la réponse espérée n’est pas venue. Les mots de notre prière se sont heurtés à un mur. Alors, nous pouvons nous interroger : Notre foi est-elle trop petite ? N’avons-nous pas assez confiance en Dieu ?

Allons ensemble à la découverte de ce qui se cache derrière cette «  si simple recette » …S’il s’y trouvait un trésor …

Derrière ces mots se cache un Dieu qui nous invite à nous rappeler qu’Il est le Dieu créateur, qui nous appelle à la vie, qu’Il est un Père et qu’en Jésus-Christ, nous appartenons à une famille.

Il nous fait découvrir cette réalité : Nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes, mais autour de nous existe une communauté. Il est bon de savoir que, si nous n’avons plus la force de prier, quelqu’un prie pour nous. Par ces mots, Il nous appelle à ne pas nous fermer sur nous-mêmes, à nous enfermer dans notre coquille, mais à oser ouvrir notre cœur, à laisser sortir ce qui se passe au fond de notre vie, à laisser jaillir vers le dehors nos peines, nos joies … pour permettre à l’ Autre de partager ce qui nous habite, de porter avec nous notre trop lourd fardeau et de participer à notre bonheur. Nous sommes liés les uns aux autres car nous sommes les enfants d’une même famille.

Nous sommes enfant de Dieu et nous pouvons nous tourner à tout moment vers le Père au travers de la richesse de la prière pour lui raconter ce que nous vivons.

La prière comme un appel au secours ou la prière comme un cri d’espérance, en fonction de ce que nous vivons.

Si Dieu est vraiment ce Père qui se soucie de nous, pourquoi nos prières nous semblent rester si souvent sans réponse.

Mais prier, ce n’est pas réciter une formule magique. Prier, c’est entrer à l’école de la confiance, c’est ne plus compter sur ses propres forces mais s’appuyer sur un autre, c’est dire à l’autre : prends les choses en mains, nous te laissons le gouvernail de notre vie.

C’est apprendre à faire confiance à ce Dieu Père, qui ne nous donnera pas forcément ce que nous demandons mais ce dont nous avons besoin.

La souffrance , la maladie sont des cailloux qui nous font trébucher dans notre vie de chrétien. Nous avons du mal à accepter la maladie, le handicap. Et pourtant, même dans un vase ébréché, il peut y avoir un superbe bouquet.

Parce que Dieu est un Père soucieux de chacun de ses enfants, aucune de nos prières ne restera

sans réponse. Et dans sa tendresse de Père, quand nous osons ce geste de confiance et d’abandon, Dieu nous sort de l’impasse. Il nous sauve. En nous faisant sentir son soutien sans faille, et cette certitude qu’il nous donnera en toutes circonstances, ce dont nous avons réellement besoin ici et maintenant, il fait de nous des êtres debout à l’intérieur de nos vies.

Et enfin pour laisser la prière faire son œuvre, en nous et à travers nous, il nous faut sans doute aussi, dans notre prière faire de la place au silence pour que nous puissions entendre la prière de Dieu.

Faire silence en nous, au milieu du vacarme de nos pensées, de nos attentes, de nos questions de nos exigences, pour entendre la voix de Dieu qui murmure à notre oreille.

Puissions-nous faire taire en nous tout autre voix, pour entendre ce murmure de Dieu et recevoir ainsi la paix et la joie promise.

Amen

Seigneur, apprends-nous à prier les yeux ouverts sur notre monde et les mains ouvertes.

Seigneur, ne permets pas que nous oubliions ta Parole, au milieu de tous nos soucis et de toutes nos activités. Préserve-nous d’accorder plus de valeur à l’action qu’à l’écoute. Ouvre nos cœurs à ta Parole pour nous faire comprendre que ton amour nous atteint par le service rendu aux autres et aussi le service qu’on nous rend.

Nous te confions toutes celles et tous ceux qui sont au service d’autrui, mais aussi toutes celles et tous ceux qui ont besoin d’être aidés. Unis-les dans ton amour et fais leur vivre cette expérience surprenante, que tu nous deviens plus proche, quand nous rendons ou recevons un service avec un signe d’amour. Nous te prions pour toutes celles et tous ceux qui se sentent loin de tout amour, qui ne ressentent que l’abandon, alors qu’ils ont tant besoin d’être secourus, les autres passant à côté sans les apercevoir. Permets, Seigneur, qu’ils fassent, eux aussi, l’expérience bouleversante de la présence de ton amour.

Amen

Agissons, écoutons, laissons-nous visiter par la Parole, partagée avec ceux que nous croisons.

L’espérance grandit et prends corps quand nous croyons à la force des actions modestes mais déterminées.

Que l’amour de Dieu vous entoure ; Que la force de Dieu vous soutienne et que la paix de Dieu remplisse vos cœurs.

Que la bénédiction de Dieu, la tendresse aimante de Jésus, l’inspiration du Saint Esprit soient avec vous tous.

Bon dimanche et bonne semaine à toutes et à tous.

Liliane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *